Don de sang des homosexuels : l’égalité en progrès

C’est le bilan 2019 des droits des LGBTQ+ qui nous a mis la puce à l’oreille. Celui-ci pointe, pour la Belgique, « des questions autour du don de sang ». Ces questions ont trait principalement aux conditions à respecter par les personnes homosexuelles pour pouvoir donner leur sang.

Dans quelle mesure les conditions pour donner son sang vont-elles progresser pour les personnes homosexuelles ?

Souvenez-vous

Il y a deux ans, la Chambre des représentants approuvaient une loi autorisant les personnes homosexuelles à donner leur sang, ce qui leur était jusqu’alors interdit. Hic : la loi imposait une période d’abstinence de 12 mois. De quoi lui donner une allure pour le moins hypocrite. C’est en tout cas ce que dénonçaient différentes associations de lutte pour l’égalité entre les orientations sexuelles.

Don de sang ©SIPA

S’appuyant sur la non-conformité aux articles 10 (égalité de tous devant la loi) et 11 (non-discrimination) de la Constitution, les parties opposées à ces conditions strictes ont obtenu gain de cause auprès de la Cour constitutionnelle, qui a décidé il y a peu d’annuler la loi de 2017.

Une nouvelle loi devrait bientôt être adoptée, assouplissant les conditions de don de sang par des personnes homosexuelles. A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *