Le port du voile au travail : à quand la fin du combat?

Comme pour toutes les religions, les pratiquants ont des traditions et des devoirs. Dans ce cas-ci, le fait de porter le voile fait partie d’un des devoirs de la religion islamique. Malheureusement en retour cette minorité de femmes subit des inégalités et ce notamment dans le domaine de l’emploi.

Voici le témoignage d’une femme victime d’Islamophobie de la part de la responsable du magasin ETAM. La preuve que le port du voile est un combat pour ces femmes dans la société occidentale.

Il existe énormément de discrimination dans le domaine de l’emploi liée à la religion dont une grande partie envers la religion musulmane. Comme on peut le constater sur le site LA VDN, dans le secteur public le voile est interdit mais autorisé sous certains critères dans le secteur privé.

Pays de liberté ou d’interdiction ?

L’islam a souvent été pointé du doigt à cause des nombreuses polémiques qui ont été associées à cette religion notamment les attentats. Le problème actuel est la discrimination, empêcher une personne de travailler à cause de son foulard est une discrimination directe. L’article 9 de la convention européenne des droits de l’Homme, l’affirme en effet toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion. Si le port du voile ne cache pas le visage au point qu’il n’est pas possible d’identifier la personne et que ce voile ne fait aucun mal à la personne qui le porte, il n’y a aucun problème légitime.

Peut-on espérer qu’il y aura des changements dans la lutte des femmes voilées?

CHOZA NAWEZHI Victoria Astrid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *