Belgique: Noël passe sous contrôle.

80% de la population Belge respectera les mesures sanitaires au dépens de noël. Les policiers sont prêts à verbaliser toute personne transgressant les règles.

« Il sait très bien que le résultat n’est pas possible, les chiffres l’avaient prédit. Ce n’est pas par sadisme qu’un ministre a dit qu’on n’y arriverait pas, c’est la réalité des choses. » déclare Philippe Devos. Le chef des soins intensifs répond au président du MR qui prône un assouplissement des mesures sanitaires pour noël si les chiffres le permettent.

Grande Place de Bruxelles , 15 décembre 2020 . ©Maryam Ahrika, 2020.

Cette année Noël sera diffèrent, chaque foyer ne peut inviter qu’une seule personne, deux pour les personnes isolées. La police se doit de faire respecter la loi. Cependant, elle ne pourra pénétrer dans les domiciles que si l’habitant donne son accord en cas de flagrant délit ou de tapage nocturne . Ces mesures sont prises dans l’intérêt du peuple, les autorités sanitaires redoutent les conséquences que pourraient provoquer les rassemblements.

Par précaution

Afin de dissuader la population ,les amendes augmentent pour les fêtes organisées en violation des mesures sanitaires. Les organisateurs risquent jusqu’à 4000€ d’amendes et 770 € pour les participants.

Les experts estiment un retour à la normal pour juin  2021, « moi, je fêterais noël en juin », conclue le médecin.