Identité de genre chez les enfants, comment se construit-elle ?

Cette année, Olivia fêtera son anniversaire avec des ballons roses, et Arthur a demandé de nouvelles petites voitures à Noël. Ces choix, ils les ont fait seuls… ou pas !

Dès la grossesse, les parents auront un comportement différent avec l’enfant en fonction de son sexe et ce, machinalement, explique le site officiel de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Photo de cottonbro provenant de Pexels

En réalité, ils ne sont pas les seuls responsables. Tout au long de sa croissance, l’enfant sera influencé par sa bulle sociale et les comportements de chacun. Au début, ils ne voient que l’expression de genre en fonction du sexe en face d’eux. Ainsi, si dans son entourage les femmes ont les cheveux longs, la petite fille ressentira le besoin de se faire pousser les cheveux. Ce n’est qu’à l’âge de 6-7 ans qu’elle se rendra compte que le genre n’est pas relié aux attributs extérieurs et sera plus flexible face aux « différents comportements ».

La solution, la discussion.

À l’adolescence, on retombera dans les clichés hommes / femmes, mais cette fois-ci, les médias se rajoutent à la cause. Que ce soit à cause des femmes attrayantes dans les pubs de parfum ou de l’homme fort dans les films de super-héros … Ces stéréotypes reprendront de la valeur, l’adolescent voulant exprimer son genre conformément à ce qu’il voit. Pour éviter de remettre en cause cette identité, la solution est tout simplement la discussion sur les clichés.

Comme quoi, à tout âge, la vie sociale est ce qui construit l’identité de genre des enfants !