L’amour : encourager par la religion, réprimer par les religieux

La religion est décrite par les croyants comme un symbole de paix et d’amour envers son prochain. Alors pourquoi dans certains cas elle sert de justification pour des actes barbares ? 

La religion prend de plus en plus d’ampleur de nos jours on comptabilise plus de 5 milliards se croyant simplement avec les religions monothéistes ainsi que le bouddhisme et cela ne fait qu’augmenter. Comment se fait-il que ces croyances pour qui date pour certaines de l’époque du moyen âge sont-elles toujours d’actualité. Depuis ces dernières années nous avons connu beaucoup d’atrocité, entre 2013 et 2019 on enregistre plus de 122 092 morts suite à des attaques terroristes. Alors qu’est-ce que la religion et où nous mènent-elles ? 


Auteur: Geralt- licence: https://pixabay.com/fr/photos/religion-point-d-interrogation-3067050/
Libre pour usage commercial. Pas d’attribution requise

1 mariage sur 7 est mixte 

La religion est avant tout une croyance personnelle, qui peut être partagée ou non dans un couple. De nos jours en France plus d’un couple sur sept est mixte selon l’Institut national d’études démographiques. Ces chiffres ne cessent d’augmenter car l’amour reste universel et la religion n’en fait que très rarement barrière. 

La Bible dit : “que chacun aime sa femme comme soi-même » (Ep 5 : 28-33), ou encore “la haine excite des querelles, mais l’amour couvre toutes les fautes.” (Proverbe 10 : 12) ce qui démontre que la religion incite tout de même à l’amour avant la haine.  » il y a se coté de bienveillance, d’entraide, de miséricorde envers les autres qui m’a touché profondément » disais Malik Decoster.

Lorsque des personnes ayant fait partie d’un couple mixte sont interrogées sur la raison de leur rupture il y a une raison qui revient souvent, c’est lorsque les familles, les cultures et les traditions s’en mêlent.  

La désapprobation de la famille de l’un ou de l’autre et le désir de ne pas associé leurs cultures à une culture ou une religion différente de la leur est souvent raison de rupture dans beaucoup de couple mixte.               

Voici un épisode d’une émission télé qui prend les témoignages de couples de confession différente.

Il existe aussi un point important à ne pas oublier, ceux pour qui l’amour mène à la religion car oui c’est possible chaque année il n’existe énormément de personne qui se convertit à la religion de leur conjoint(e). L’Église catholique compte environ 2500 converties en France chaque année soit 40% de plus qu’il y a dix ans. De nombreuses célébrités en font l’exemple tel que Franck Ribéry qui s’est converti pour sa conjointe à l’islam en 2006.  

Dans ces cas-là il est clair que la religion mène à un amour encore plus fort et plus souder. 

Les hommes ont-ils besoin de Dieu pour s’entretuer ?  

Dans notre société actuelle la religion a de plus en plus une image assimilée à la violence ou au fait qu’elle est à la base de nombreuse guerre de religion, l’islam est par exemple au cœur de nombreuses polémiques de nos jours. 

Durant le talk-show de Paris Première (chaîne payante du groupe M6), qui avait été enregistré en avance. Éric Zemmour dit : « L’islam est une religion totalitaire qui prend en charge les individus que ça te plaise ou non, et deuxièmement j’ai le droit de le dire, on a le droit de critiquer une religion ». Il suffirait d’allumer la télé pour entendre des “spécialistes” confondre la religion avec l’extrémisme et ainsi faire des généralités alors que ce ne sont que certaines minorités qui prônent la violence et non la religion.   

En plus du fait que la religion n’a aucun rapport avec « Daech », Le Ku Klux Klan ou encore l’esclavage malgré le fait que ces évènement et groupe d’individus ont été lié et associé à la religion mais ceci n’est pas le cas, ce n’est pas parce qu’il revendique faire ça au nom de la religion que cela veut dire que la religion leur a demandé de faire cela c’est souvent des individus qui utilisent la religion pour tenter de justifier leurs idéologies dangereuses. 

Il est temps ici de rappeler un fait statistique très important qui va à l’encontre des idées reçues : les conflits proprement religieux tel que Kerbela, la Saint-Barthélemy, la guerre de Trente Ans ou encore la guerre des hindous contre les musulmans en Birmanie etc.… tuent beaucoup moins de gens que les guerres d’État à État, les guerres civiles et les dictatures. Ce qui démontre en effet que l’homme n’a jamais vraiment eu besoin de la religion pour faire la guerre. 

Les humains se livrent des guerres depuis bien longtemps, il ne cesse de trouver des raisons de se faire la guerre que ce soit pour un territoire, pour un intérêt financier ou alors simplement pour défendre ces alliées. De plus comme l’a dit mon interviwé Malik Decoster :  » il existe plus de 4 Milliard de croyant sur terre je pense que si la religion était violente il y’aurai le chao sur terre car cela ferait beaucoup de terroriste tout de même ». La religion ne mène pas à la guerre mais c’est l’homme qui la mène à la guerre.

L’interprétation peut mener soit à l’amour comme à la guerre.  

En se penchant de plus près sur ce que dit la religion sur l’amour on constate tout de suite que l’amour est très défini dans les textes sacrés que ce soit l’amour de Dieu, l’amour d’autrui ou encore l’amour dans le mariage. Dieu dit dans la Bible : “mais je vous dis, à vous qui m’écoutez : aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vos maltraitent.”. Les paroles de paix et d’amour sont innombrables dans les livres saints, la traduction littéraire d’islam c’est la paix, donc cela ne fait aucun doute que la religion prône un message de paix mais pourquoi alors beaucoup de barbarie sont commises au nom de la religion ? 

Capsule vidéo qui explique comment l’interprétation est impotente.

L’homme peut utiliser la religion à des fin violentes ou dangereuses lorsque l’interprétation de certains textes est mauvaise ou encore lorsque son intention est mauvaise et qu’il a déjà pour but de nuire et que finalement il ne cherche que des éléments qui approuvent sa pensée quoique ce ne se soit pas forcément le but du message sacré ou alors lorsque la religion est étudiée uniquement avec des versets hors contexte et qui une fois sortie de leurs contextes deviennent dangereux c’est cette doctrine qu’utilise “Daesh” à travers ce que l’on appelle le lavage de cerveaux.  

Toute phrase ou propos sortie de leurs contextes qu’ils soient tirés de la religion ou non peuvent avoir un sens différent de celui donné dans son entièreté. Cela ne veut pas dire que le message de base est mauvais mais plutôt qu’il a été faussé en ne dévoilant qu’une partie de celui-ci.

La religion a pour but principale d’éduquer les hommes de leur inculquer les notions de bien et de mal, dans les divers écrits religieux les thermes “aimer son prochain” revient dans quasi toutes les religions. Cela laisse à croire que le but même de la religion est l’amour par sa parole elle empêche bon nombre de croyant de faire du mal. Et si la religion n’existait pas le monde serait-il réellement moins violent ? 

Pour en Savoir +

je m’appelle Tarsimi, je suis un jeune étudiant de 20 ans en communication, je suis passionné d’art et de littérature. j’étudie en 1er année à l’ISFSC à Bruxelles.

Lorsque les différences de conviction entravent l’amour.

En Belgique, Seulement 17,4 % des mariages contractés en 2017 sont mixtes. Le facteur religieux explique entre autres cette faible tendance, les différences de confessions ayant du mal à cohabiter au sein d’un mariage.  

Auteur : StockSnap – Licence : https://pixabay.com/fr/service/license/
Libre pour usage commercial. Pas d’attribution requise

À travers le temps la religion a su s’imprégner des traditions et de la culture. Ainsi, la 

Religion fait partie intégrante de l’identité d’une personne. Or certaines religions interdisent de se marier à des personnes de confessions différentes. C’est le cas de la religion musulmane par exemple, qui le mentionne dans la sourate 2, verset 224

Se marier, c’est aussi accepter et respecter sa confession religieuse du conjoint au quotidien qui est dans ce cas différentes de la nôtre. Or, certaines études pointent les différences comme sources de conflit dans un couple. Ainsi, Reiss (1976) affirme que la relation aura plus de chances de réussir si les deux partenaires ont le même background religieux et culturel. 

Avec le temps, les nouvelles générations s’émancipent davantage de la religion et la laïcité fait de plus en plus foi. 

« La valeur universelle que l’on partage tous, c’est l’amour » 

Heureusement, Les choses vont dans le sens de l’ouverture d’esprit avec par exemple l’émergence des mariages co-religieux. C’est un modèle de mariage ou la religion de chaque conjoint est équitablement célébrée. Ce genre de mariage a déjà eu lieu entre des personne de religions chrétienne et musulmane par exemple. Aujourd’hui, Il ne représente cependant qu’un pourcentage très faible de mariage et n’est pas majoritairement approuvée par les institutions religieuses.