LE DROIT À LA PAROLE DES ENFANTS ET LES ORGANISATIONS DE L’ENFANCE BELGE

Parmi les nombreux droits repris dans la Convention des Nations Unies aux droits de l’enfant. Le droit à la liberté d’expression semble méconnu selon le rapport de la Défense Des Enfants International Belgique en 2011.

Le droit à la liberté d’expression des enfants « semble méconnu » selon la DEI une organisation de l’enfance belge. CC.Marko Milivojevic https://pixnio.com/fr/media/anniversaire-enfant-de-lecole-lyceen-ecoliere-parti#

Tous les cinq ans, les Etats membres de l’ONU introduisent un rapport afin d’évaluer si la Convention des Nations Unies aux droits de l’enfance est bien respectée. En Belgique ce rapport est le fruit de plusieurs bulletins soumis par différentes organisations et associations belges.

Mais en 2011, la Défense des Enfants international Belge publie un rapport mentionnant que la liberté d’expression des enfants est « assez méconnue »(PDF). Le Comité souligne qu’un enfant à le droit « d’avoir et d’exprimer des opinions, de rechercher et de recevoir des informations par quelque moyen que ce soit ».

Malgré ce rapport

Lors d’un entretien avec Monsieur (L’entièreté de l’article) Bernard DE VOS, le Délégué général de la Communauté française aux droits de l’enfant (DGED). Ils nous révèlent que, malheureusement les enfants ne sont pas invités à participer à l’évaluation de leurs droits, qu’ils n’auraient en réalité pas de budget participatif sur la participation des enfants. Rien n’est mis en place pour créer des ateliers à cette cause, même si certains essaient tant plus bien que mal de faire respecter ce droit.